Douleurs musculaires : causes, symptômes, traitement

Les douleurs musculaires sont un symptôme très ambigu, allant des maladies internes aux maladies orthopédiques et sportives. Elles se manifestent le plus souvent sous la forme d’une douleur à l’épaule ou au cou et d’un mal de dos.

Les types de douleur musculaire

Les douleurs musculaires peuvent se présenter sous différentes formes. On distingue généralement une forme aiguë et une forme chronique. Voici un petit aperçu de cette classification :

  • Douleurs musculaires consécutives à une blessure comme une déchirure de fibre musculaire
  • Douleurs musculaires provoquées par des infections telles qu’une infection grippale.
  • Crampes musculaires : conséquence d’un trouble du métabolisme. Les crampes musculaires qui surviennent la nuit sont également appelées crampes nocturnes.
  • Syndromes myalgiques : douleurs musculaires chroniques et prolongées. La cause est une surexcitation réflexe des racines nerveuses de la colonne vertébrale, comme dans le cas du syndrome lombaire. Ici, les douleurs musculaires sont la conséquence d’une contraction musculaire.
  • Myosite (inflammation musculaire) : des douleurs musculaires à caractère diffus peuvent être la conséquence d’une inflammation musculaire.
  • Douleurs musculaires généralisées : elles touchent tout le corps comme dans la fibromyalgie.
  • Douleurs musculaires dues à des déséquilibres de la statique corporelle.

L’utilisation de gels et crèmes douleur musculaire peut soulager les douleurs musculaires la plupart du temps. Plusieurs produits de ce type sont d’ailleurs disponibles chez Cocooncenter. Consultez cocooncenter.com ou appelez le 09 80 80 25 10 pour en savoir plus sur les produits pour douleurs musculaires disponibles chez Cocooncenter.

Les causes

Les principales causes qui peuvent provoquer des douleurs musculaires sont les suivantes :

  • Des états de tension, par exemple en raison du stress.
  • Mauvaises postures ou contraintes, par exemple au travail ou pendant le sport.
  • Déséquilibres de la statique corporelle.
  • Déséquilibres biochimiques.
  • Maladies vasculaires telles que les troubles de la circulation sanguine.
  • Maladies organiques.
  • Modifications dégénératives.
  • Tumeurs, comme les lymphomes, le cancer du sein, les tumeurs osseuses ou les métastases osseuses.
  • Lésions traumatiques comme une contusion de la colonne vertébrale.
  • Les infections.
  • Leptosiose et trichinose : transmises par les rats, les souris, les animaux domestiques et sauvages.
  • Cysticercose : une réaction à un corps étranger provoquée par des larves mortes, qui peut entraîner des myalgies.

Les traitements

Le traitement des douleurs musculaires dépend dans un premier temps de la maladie de base correspondante. Les douleurs musculaires aiguës peuvent être bien soulagées par le repos et la protection. Dans ce cas, l’application immédiate de froid peut également être très utile. Pour cela, il suffit d’envelopper une poche de glace dans un linge ou de la poser sur un support à l’endroit concerné (jamais directement !).

Les moyens de choix sont les analgésiques dits à action périphérique, qui doivent avoir une action aussi longue que possible et ménager l’estomac. Les antirhumatismaux non stéroïdiens ne sont donc pas bien adaptés au traitement des douleurs musculaires. Il existe en outre la possibilité des myorelaxants, qui peuvent être utilisés contre les tensions musculaires douloureuses.

Si les douleurs sont si fortes et ne peuvent pas être soulagées par des méthodes ordinaires, il convient de séjourner dans une clinique de la douleur. Les méthodes utilisées dans une clinique de la douleur sont expliquées en détail ci-dessous :

  • Anesthésie locale thérapeutique.
  • Thérapie par les hautes fréquences.
  • Acupuncture spéciale de la douleur.
  • Physiothérapie complémentaire (kinésithérapie spéciale, etc.)
  • Méthodes hypnotiques (modifiant l’état de conscience), par exemple le training autogène.